English Espanol
Français Deutsch
Русский

Le Carnaval au Brésil


World's Wildest Street Party

Résumé

 

La Plus Grande Soirée Du Monde!

Où: Salvador, Brésil.

Quand: 7 février - 13 février .

Comment: Avion, train, bus ou car (n'oubliez pas que vous devez passer au-dessus d'un océan).

Coût: 50€ un jour.

Dormir: Logement en camping (tente double, matelas).

Manger: Petits-déjeuners chauds et barbecue l'après-midi.

Inclus: Logement, quelques repas, soirée Stoke au camp, transfert au Carnaval tous les jours, localisation près de la plage, Stoke t-shirt, guides, nouveaux amis.

Options: Bières et Caipirinhas à volonté (5€ par jour), cours de surf et location (15€)

 

Prix et Formules

140R$ (50€) pour un jour

Logement, quelques repas, soirée Stoke au camp, transferts tous les jours au Carnaval, localisation près de la plage, Stoke t-shirt, guides, nouveaux potes.

» Voir la disponibilité !

 

C'est quoi?

Il était temps qu'on fasse ce festival.

Le Carnaval du Brésil. Evidemment qu'on se doit d'y aller ! Faire la fête avec les plus belles filles/garçons du monde, on n'y réfléchi pas deux fois.

Donc nous allons à Salvador (parce que tout le monde sait que les meilleures soirées sont à Salvador parce que Rio c'est pour les familles), et on campe a environ 20km en dehors de la ville, près de la plage, et on le fait à la sauce brésilienne avec un grand barbecue et des Caipirinhas (on rajoutera notre petit brin de sel avec des petits-déjeuners "à la Stoke" et beaucoup de bières).

Et le Carnaval même ? C'est simplement la plus grande, gigantesque soirée où des camions défilent dans les rues remplis de filles et de mecs dansant tout au long de la nuit dans toute la ville. Normalement c'est la dernière soirée de l'année, après on est censé arrêter jusqu'à Pâques (40 jours et 40 nuits, c'est pas le crême que ça s'appelle ?), donc pour  cette raison, ils font vraiment la fête puissance mille !

Et on va les rejoindre juste pour ça !

Lieu

Salvador, Bahia.

Pris de Wikipédia.

Salvador est une ville du Brésil capitale de l'État de Bahia. Elle est située sur une péninsule au bord de l'océan Atlantique au nord-est du pays. Elle comptait 2 998 056 habitants en 2009 (plus de 3 200 000 pour l'agglomération la même année).

Sa dénomination exacte est São Salvador da Bahia de Todos os Santos, « Saint Sauveur de la Baie de tous les Saints ». Elle est située au bord de la baie du même nom. C'est le port principal de la région Recôncavo Baiano. Il y a environ deux heures d'avion entre Salvador etSão Paulo.

Bahia la Noire, le plus beau fleuron du Brésil colonial, grandit, se transforme, se modernise, sans pour autant perdre son âme : le charme et les rythmes qui l'ont rendue célèbre.

La ville a pu préserver de nombreux exemples exceptionnels d'architecture Renaissance. Les maisons polychromes aux couleurs vives, souvent ornées de décorations en stuc de grande qualité, sont une des caractéristiques de la vieille ville.

La ville est divisée entre sa partie haute, avec notamment le Pelourinho, et la partie basse la cidade baixa où se trouvent la cathédrale (la première au Brésil) et les immeubles administratifs. Autour de ce centre historique bicéphale, la ville s'étend sur une importante superficie, faite de quartiers souvent très typés (pavillonnaires, favelas, anciens villages intégrés dans la métropole, grands ensembles, immeubles luxueux) séparés par des voies rapides.

La majorité de la population comporte une ascendance africaine, ce qui lui vaut le surnom de Rome noire, une culture africaine marquée (nourriture épicée et rites vaudou), des danses (axé et samba) et un carnaval coloré. Les conditions sanitaires ne sont pas correctes pour au moins un tiers d'entre eux.

Dans les environs proches, les plages magnifiques attirent les touristes. Depuis le milieu des années 90, le littoral Nord a été ouvert autourisme grâce à la création d'une route côtière (route du coco), et l'accroissement des constructions, village touristiques et « resorts » y est très important.

À cause de la traite des esclaves, l'antique cité portugaise d'Amérique du Sud est devenue un creuset où se retrouvent des gens d'origines ethniques différentes mais de pays proches. Il y a du méditerranéen et de l'africain à la fois dans la cohue de la vielle ville ainsi que, bien sûr, dans ce peuple de sang-mêlé.

D'après les Bahianais, Salvador est réputée moins dangereuse que les villes du sud (Rio et São Paulo). Pour les gens de ces villes en revanche, les Bahianais ont la réputation de se consacrer essentiellement à faire la fête.

Manger dans la rue est chose courante mais cela fait souvent également partie des rites à Salvador de Bahia. Caranguejos (crabes) etcamarões (crevettes) y côtoient acarajés (boulettes de haricots) et sarapatéis (tripes de porc) ainsi que des sucreries innombrables à base de noix de coco.

La société de construction d'automobiles Ford y possède une grande usine d'assemblage.

Brusquement tirée de sa somnolence, la ville de Salvador avance à marches forcées vers le modernisme. On y parle que de nouvelles usines, de chaînes de montage, et les gens des campagnes y affluent par milliers. Les gratte-ciels poussent comme des champignons et menacent les quartiers anciens. Sans doute s'efforcera-t-on de sauver un patrimoine culturel d'une valeur inestimable, surtout ces superbes églises de l'époque coloniale. Mais des pans entiers de la vieille cité vont disparaître : entre autres, les maisons sur pilotis, pittoresques mais passablement insalubres.

Le carnaval de Salvador est le plus grand carnaval populaire de rue du monde (Guinness Book). C'est sans aucun doute l'évènement le plus important de l'année pour la majorité des habitants : en 2005, la police militaire (PM) a recensé près de 2,2 millions de participants au même instant.

 

Itinéraire?

Vous allez surement devoir voler...

Sauf si vous êtes déjà dans la région bien-sûr.

On vous recommande d'aller voir sur skyscanner et regarder les offres pour Salvador. C'est tellement une bonne soirée et expérience que ça vaut la peine de voler jusque là !

 

Une fois arrivés à l'aéroport, prenez le bus pour Praia do Flamengo, Portao ou Lauro de Freitas et decendez à l'hôtel Catussaba - il vous faudra marcher 8 minutes. Ou prenez un taxi - ça vous prendra environ 15 minutes depuis l'aéroport. On vous recommande cette option une fois qu'il commence à faire noir pour des raisons de sécurité. 

Voici l'adresse:

Camping Ecologica 

Alameda praia do Flamengo S/N

Catussaba

Salvador, Bahia

FAQ

Donc... c'est quoi exactement?

Que se passe-t-il? Une des plus grandes soirées dans les rues... plus grande soirée du monde. Vous verrez d'énormes camions avec les célèbres musiciens Brazo  et leur super musique... l'énergie de cet évènement est électrique.
 

Blocos & Camarotes: Qu'est-ce que c'est ça?

Un bloco est un groupe qui joue sur les grands camions qui roulent dans les rues... vous pouvez même acheter un ticket pour accéder dans la zone derrière... des gardes ne laissent entrer que les personnes avec le t-shirt officiel des Bloco. C'est parfait pour la sécurité, l'ambiance et vous pouvez même parfois aller sur le haut du camion pour danser et faire la fête (c'est bien pour les photos ça).
 Un camarote c'est une zone VIP avec de la boisson illimimtée (de tout type) et parfois il y a aussi de la nourriture, des balcons avec vue sur le carnaval, les scènes et les concerts... c'est cher, mais ça vaut la peine de le faire une fois dans sa vie.
Nous pouvons organiser les tickets  pour ces deux endroits.
 

Est-ce dangereux? Peut-on mourir?

C'est vraiment exagéré de dire ça. La police est PARTOUT et fait bien son boulot de maintenir l'ordre. Le pire qui pourrait vous arriver ce sont les pickpockets... c'est pour ça qu'on recommande de laisser vos affaires au camp.
 

Où allons-nous pour faire la fête?

Partout! Les 3 zones principales sont:
* Barra: Le meilleur endroit possible.  Il y a un mix d'étrangers et de locaux.
* Campo Grande: C'est plus une expérience locale. Ca peut être plus dur.
* Pelourinho: Plus relax, c'est mieux pour les familles.
 

Qu'il y a-t-il d'inclus dans le pack?

Le All-inclusive comprend: logement dans des tentes avec matelas, petits-déjeuners chauds tous les jours, barbecue tous les soirs avec de la salade, les transferts aller-retour du festival pour le Carnaval OU cours de surf au camp de surf.

 

Qu'est-ce qui n'est pas inclus dans le prix?

La bière et sangria à volonté : 15 Reals (plus ou moins 5€). Le déjeuner n'est pas compris, mais il y a un café au campement tout comme un kiosque et des vendeurs qui proposent des mets locaux. Les oreillers et les serviettes ne sont pas donnés sur place.

 

Doit-on porter un costume pour le festival?

Non, vous ne devez pas. Si vous allez à Bloco, on vous donnera un t-shirt spécial que vous devrez porter avec votre ticket pour qu'on puisse vous identifier. Nous aurons aussi nos magnifiques t-shirts style Stoke. On va nous envier!

 

Est-ce difficile de danser la samba?

Oui, c'est très difficile. Les enfants naissent en faisant de la samba, mais si vous n'êtes pas tombés dedans quand vous étiez petit, vous allez avoir quelques problèmes. Le truc c'est de compter jusque 3 trois rapidement, répétitivement et de bouger vos pieds... beaucoup, si c'est presque parfait, c'est déjà pas mal! Bien-sûr, plus vous boirez de Caipirinhas , meilleur vous deviendrez... ou en tout c'est ce que vous penserez.

 

Ai-je besoin de me vacciner contre la fièvre jaune?

Si vous voyagez en dehors des régions côtières, à l'intérieur du pays, alors oui, absolument. C'est une maladie horrible! Si vous restez juste dans les zones de Rio et Salvador alors non, vous n'en aurez pas besoin, même si le faire ne vous fera pas de mal.

 

Peut-on laisser nos affaires personnelles au campement?

Oui, nous avons une sorte de consigne. Cela dit, emportez le moins d'affaires de valeur possibles. Beaucoup de touristes se font voler leurs affaires dans les bus et autres endroits. Donc si vous n'en aurez pas besoin, ne le prenez pas.

 

Puis-je venir au camp de surf même si je suis un débutant?

Oui bien-sûr. Vous êtes plus que bienvenu. Nos professeurs de surf sont qualifiés et heureux de vous apprendre comment faire. Ils surfent depuis qu'ils marchent et s'ils ne peuvent pas vous faire monter sur une planche en quelques jours, alors personne ne peut.

 

Comment est le temps sur place?

Le temps est chaud chaud chaud en janvier/février. Vous n'aurez pas besoin de gros pulls ou d'affaires d'hiver, sauf si vous prévoyez de descendre dans le sud par après. Un jeans et un pull feront l'affaire.

 

Que mangeons nous au petit-déjeuner?

Nous sommes fans des "toads in holes" (c'est un oeuf cuit dans un trou fait dans un toast - miaam), mais il y aura aussi des céréales, des fruits et du pain.

 

C'est quoi un Caipirinha?

Le Caipirinha est la boisson du Brésil. Vous n'irez nulle part sans en goûter un. Je parie même qu'ils ont des kiosques de Caipirinha dans le fin fond de l'Amazone. C'est simplement de la glace pillée avec des citrons verts, plein de sucre et beaucoup, beaucoup de rhum (plus précisément du Cachaça). Ooooooh Yeah!

Il y a aissi le Caipiroska (aka Caipivodka) avec de la vodka au lieu du Cachaca, et aussi le Caipifruta, qui est un Caipirinha fait avec n'importe quel autre fruit.

 

Que recommandez-vous d'emporter?

Une lampe de poche, un oreiller, un maillot, de la crème solaire (c'est très cher au Brésil), du spray anti-moustiques (vous trouverez ça partout au Brésil cela dit) et une copie de votre carte d'identité/passeport.

 

Comment ça fonctionne l'argent sur place?

La monnaie du Brésil est le Real. Ce n'est pas un endroit facile pour les cartes, beaucoup d'endroits ne les acceptent pas et beaucoup de machines n'acceptent pas les cartes étrangères. Généralement il y a une machine qui fonctionnera 24/24 dans les plus grandes villes, ou un HSBC. Il est donc important d'échanger de la monnaie à l'aéroport quand vous arrivez comme ça vous pourrez vous débrouiller jusqu'à ce qu'on trouve un distributeur. Si vous possédez un Travelex, c'est bon; n'oubliez pas de la recharger. Grâce à cela, si votre carte est volée, votre banque peut l'annuler depuis votre pays

Programme